half-ironman-de-bandol

Pierre, l’une de nos nouvelles recrues, était au triathlon de Bandol sur le format Half Ironman … Récit de notre athlète au sourire désormais légendaire… et reporter à ses heures perdues…

****

Dimanche 16 octobre dernier, avait lieu la deuxième édition du triathlon de Bandol. C’est l’un des derniers, voire le dernier longue distance de l’année tri-athlétique en France.

triathlon bandolLes distances annoncées étaient de 1,9km de nage avec sortie à l’australienne, 96 km de vélo avec 1500 mètres de dénivelé positif, et 20 km de course à pieds (bosse, trail et marche pour les gourmands) pour finir ce copieux menu.

Bandol est une commune de bord de mer située dans le Var, entre Marseille et Toulon. Avec près de 10 000 habitants, son port y accueille de gros yatchs qui restent 350 jours par an à quai!

Mais Bandol, c’est surtout son célèbre rosé!

Beaucoup de vignes et de Mas vinicoles vus durant la course, mais malheureusement le rythme ne permettait pas de petits arrêts ‘dégustatifs’.

Après une préparation nocturne et une galère de parking, le départ face au soleil levant était magique.
Les deux coups de poings dans la tête, et le coup de talon dans les lunettes l’étaient un peu moins

Deux trois mouvements de brasse et une remise express des lunettes plus tard, j’étais de retour dans la partie.

pierro

La sortie à l’Australienne dans les rochers était un peu compliquée, mais je m’en suis mieux sorti que certains qui ont fait de fortuites rencontres avec les oursins !

Je sors de l’eau en me disant que j’ai vraiment bien nagé.

Lorsque je regarde le temps sur ma montre, je me dis : « ahh pas vraiment en fait ! »

La correction sur la distance exacte (+400m) lors de la remise des récompenses m’aura donc rassurée.

pierro2Pour une fois, je ne me foire pas trop dans la transition, et je pars tout sourire pour les 96km avec 1500m de D+.
Je me faisais tout une montagne de ce parcours, ce ne fut que 6 bosses (2*3) largement accessibles. Des montés, des descentes, du cyclocross, du plat, un léger vent : tout y était avec la vue sur la mer et les vignes en prime…
Malgré un coup de mou à la fin de la première boucle et la fâcheuse tendance à me faire doubler sur le plat (coureurs que je reprenais dans les bosses!), j’ai pris beaucoup de plaisir. Bon, j’étais quand même content de poser enfin ma bicyclette au bout de ces 3h20 !!

pirro3Dernière partie : la cap.
3 boucles d’un peu plus de 6,5km avec un doux mélange de marches à monter, d’autres marches à descendre, de raides côtes à marcher, d’une corniche avec de coquines racines, d’un bout de plage, d’un morceau de port, de passages à côté de terrasses de cafés où des demis bien frais faisaient faces aux autochtones et touristes, mais aussi de classiques routes et trottoirs ! Un tout agréable où j’ai su garder un rythme correct pour ne pas me mettre dans le rouge et finir dans un temps inespéré.

C’était mon premier Half, et aussi l’objectif de ma saison. Je finis en 5h55 alors que je visais les 6h30. Vous n’imaginez pas l’immense satisfaction lors de l’arrivée et pendant les minutes qui ont suivies. Voir le succès de mes 3 mois de sérieuse préparation étaient un moment grandiose.
Bandol n’est pas la porte à côté, mais transpirer dans ce très beau décor, sur des parcours diversifiés fut un réel plaisir. Je recommande vraiment ce Tri, très bien organisé par une équipe de bénévoles sympathiques.