francfort la veille

Stéph et Denis s’étaient alignés le 9 Juillet dernier sur l’IM de Francfort. Taux de réussite de 50%, Denis termine en 14h04 et Steph abandonne à la course à pied; mais ce n’est que partie remise – revanche prévue en 2018!

Pour revivre la course, rien de mieux qu’un bon CR de Course, voici celui de Denis:

Au même titre que LES sportifs du mois d’août : Kévin, Mélina et Yohann, je me devais aussi de faire le récit de mon 1er IM à Francfort.

Il y a 1 an en août 2016 sur une idée original de Nanard, je me suis laissé séduire par ce super défi qui devait être l’objectif 2017. Les mois passent et le 15 janvier 2017 « bim » petite infection qui me stop 2 mois « net » sans sport ; reprise le 15 mars mais tout doux.

Puis après quelques courses en avril et mai, je décide finalement de me présenter (faute d’avoir pû obtenir un report pour 2018).

finishline francfort
Nanard, avait réservé une charmante auberge de jeunesse dans le centre de Francfort au pied du village IM et de l’arrivée de la course : GENIAL.

On se retrouve le vendredi matin avec nanard, il fait beau et l’ambiance est très zen et sereine = retrait dossard, découverte de la ville… et le soir Pasta party – immense – mais cool, bien mangé, bien bu.
denis velo
Le samedi on va déposer nos bikes au lac puis quelques brasses pour sentir l’eau qui avoisine les 24°… c’est limite sans combi ! – retour Francfort, petit repas adapté de veille de course…

depart natation
PUIS vient enfin LE dimanche matin – réveil 3h15 = pour manger et 5h15 dans le bus pour nous conduire au lac où nous apprenons LA bonne nouvelle : ce sera avec combi – ouf !

Vers 6h45 3 000 dinguos s’élancent au départ nat mais par vague de temps (donc c’est fluide) – un peu stressé » mais ç’ était parti dans ma tête pour une longue journée de sport ; départ natation et je gère finalement la natation en 1h27 puis j’enfourche le vélo pour 6h20 avec un parcours magnifique dans la campagne de Francfort, assez roulant et seulement 1000 D+ sur 177kms avec un public en folie digne du tour de France (notamment dans les côtes « hytériques ») – la clé sur le vélo : bien s’hydrater, ne pas se mettre dans le rouge et s’alimenter régulièrement en alternant sucré puis salé (merci Valentin). Et pour finir, le fameux marathon sous 32°C en centre-ville avec 4 tours de 10,5kms. Très plaisant car du public presque partout sur le parcours qui encourage, des ravitos qui reviennent vite, donc j’ai couru à mon rythme et seulement alterné avec la marche dans le 4ème tour (mais j’avais hâte de terminer quand même) et finir cette journée sur tapis rouge avec un public toujours en liesse c’était magique et j’étais tout simplement heureux de l’avoir fait – I did it (temps final 14h04)
finisher

Voici la vidéo des highlights de la course – Enjoy !